Le dictionnaire, outil d’acquisition de la connaissance, aide l’utilisateur à accroître son savoir sur les choses que désignent les mots.

Le dictionnaire de l’art des jardins de Michel Conan est pris comme structure et moteur de travail. Mais loin d’en faire une vérité absolue et immuable, il est au contraire revisité, détourné, réapproprié, pour constituer le travail artistique : un lieu utopique, un vaste champ d’investigation, pour se perdre et se retrouver.

L’objet réalisé amène le dialogue et l’interrogation, l’ouverture pour une autre appréhension.